Chromothérapie

Curative  &  Préventive

A titre curatif,

la chromothérapie agira sur 

  • Les déséquilibres énergétiques (physique, hormonal, glandulaire et émotionnel).
  • Les douleurs dues aux chocs, lésions, traumatismes (chute, entorse, hématome,…).
  • Les états inflammatoires (arthrose, arthrite, mal de dent, sensibilité des vertèbres).
  • Les affections de la peau (mycose, érythème, eczéma, piqûre d’insectes,…).
  • La reconstitution des tissus : os, peau, muscle (plaie, brûlure, déchirure ligament,…).
  • Drainage des toxines avant ou après un traitement.

Une zone encore à vif ou sensible peut être traitée, car seule la lumière est en contact avec la peau.

De même les chevaux sensibles apprécieront particulièrement cette méthode.

 

A titre préventif,

un entretien général effectué chaque semaine 

  • Stimulera le système immunitaire.
  • Régulera le métabolisme et les glandes endocrines.
  • Équilibrera l’énergie de tous les organes évitant ainsi un dysfonctionnement.

 

Un peu d’histoire

Dans l’Égypte ancienne, les couleurs étaient utilisées comme des traitements magiques.

En 1660, Issac Newton découvrit la composition de la lumière du soleil. Dès 1810, Johann Wolfgang von Goethe fut l’un des premiers à s’intéresser scientifiquement à l’effet des couleurs chaudes et froides sur l’environnement. Mais ce n’est qu’en 1878, après la publication des travaux de l’américain E.D. Babbit sur les rayons lumineux et les couleurs, que les thérapies commencèrent à apparaître.

En 1903, le Dr Nils Finsen, un danois, obtint le prix Nobel de médecine pour avoir guérit plus de 2000 patients de la tuberculose et de la variole en leurs appliquant des faisceaux de lumière colorée sur le corps.

 

Et aujourd’hui

Il y a environ 40 ans, la méthode Roche fut crée par un Suisse qui lui donna son nom. A l’époque, François Roche s’était inspiré des préceptes de la médecine chinoise, visant à équilibrer la circulation de l’énergie vitale dans tout le corps, en les associant avec l’emploi des couleurs et leurs effets spécifiques reconnus.

Il élabora ainsi une série de procédures de soins qui ont été adaptées par une de ses élèves, afin de pouvoir être utilisées sur les chevaux et les petits animaux. Ces soins doivent être prodigués par un chromothérapeute formé et certifié à la méthode Roche.